décembre 7, 2020Presse écrite

Interview BFM Business : #JMLECO

PRAETORIAN TRAJAN: La diversification et l’innovation : des piliers pour assurer la stabilité d’une entreprise ?

Depuis 2004, la société de surveillance spécialisée PRAETORIAN TRAJAN, dirigée par Ioan Plesca, n’a cessé de se diversifier. Au départ simplement axé sur le gardiennage, elle se positionne à présent sur des marchés de plus en plus pointus pour offrir des services à forte valeur ajoutée notamment dans le transport sécurisé et la surveillance des personnes. Nous l’avons rencontré pour échanger sur sa stratégie qui a protégé efficacement la santé de son entreprise durant la crise sanitaire.

Quels sont les impacts de l’actualité et des mutations du monde sur votre activité dans le domaine de la sureté et sécurité ?

Dans un monde en totale mutation, où tout s’accélère (voyages, communications, échanges de capitaux et de marchandises, etc.), des nouvelles opportunités d’affaires s’ouvrent aux entreprises, mais également, de nouveaux risques se présentent à elles. Les intérêts criminels migrent également, très rapidement, vers des nouveaux secteurs ou vers des activités jusque-là épargnées. Les dirigeants doivent faire face à ces nouveaux défis et risques, comme la COVID-19, tout en intégrant le paramètre criminalité dans leur analyse.

Aujourd’hui, nous sommes les seuls à pouvoir proposer une offre globale où nous maitrisons finalement l’essentiel : l’information et le timing.

Par exemple prenons un schéma classique de transport à forte valeur, vous pouvez au final compter jusqu’à plus de 4 entreprises (transport, escorte, télésurveillance, géolocalisation…) et environ 20 personnes impliquées. Comment dans ce contexte, maitriser l’information et échapper aux complicités internes ? C’est pourquoi, nous avons mis en place une gestion globale en boucle fermée.

Quelle est cette solution Premium que vous proposez ?

Nous misons sur la baisse structurelle du risque : moins de personnes impliquées, moins de risque. Nous sommes devenus intégrateur de l’ensemble de ces services pilotés à l’aide de notre plateforme de gestion des risques et de géolocalisation : WSS (World Safe System). Après 5 ans de développement, WSS est une solution mature et stable qui, de plus, est hébergée dans nos locaux ultra sécurisés. WSS, accessible également via une application mobile, permet de géolocaliser des véhicules, de la marchandise et des personnes. Nous investissons continuellement dans la R&D (protection mécanique, électronique, informatique et la formation du personnel) afin de rester en adéquation avec l’évolution de la menace.

Votre stratégie a-t-elle résistée à la crise sanitaire actuelle ?

Parfaitement, car nous employons 150 salariés et nous n’avons pas eu recours au chômage partiel, au prêt garanti par l’état ou à l’étalement des charges sociales durant la première période de pandémie.

Grâce à notre stratégie de diversification ainsi que notre approche technologique innovante, malgré la forte chute des prestations « événementielles » et « protection physique de personnes » les autres activités ont permis de stabiliser notre chiffre d’affaires et même de le voir progresser.

Il faut de la persévérance et de la patience pour se lancer sur le long terme dans de telles innovations sans jamais avoir l’assurance du résultat.

Aujourd’hui, j’ai la confirmation que nous avons fait le bon choix !

L612-14 DU CSI : " L’autorisation d’exercice ne confère aucune prérogative de puissance publique à l’entreprise ou aux personnes qui en bénéficient."